Qu'est ce que « L'Ozone Médical » ?


Schématiquement, on peut dire que l'ozone médical est de l'oxygène médical transformé par un apport d'énergie.

Oxygène (O2) médical + apport d'énergie = Ozone médical (O3)

En quelque sorte un « super-oxygène », nous découvrirons un peu plus tard l'histoire de l'ozonothérapie, mais essayons tout d'abord d'y voir un peu plus clair entre la pollution et le traitement ...

Qu'en est-il de la pollution à l'Ozone ?


Il y a souvent dans l'esprit du public une confusion entre Ozone en tant qu'agent thérapeutique (qui soigne) ou préventif et Ozone en tant que reflet d'une pollution.
(Dr Winckler).

On parle de pollution à l'ozone, à tort. En fait c'est le gaz le plus facile à doser lorsqu'il y a un taux de pollution atmosphérique anormalement élevé, pollution due à d'autres gaz nettement plus toxiques et dangereux, mais plus difficile et coûteux à mesurer (chlorofluorocarbures, entre autre).

La toxicité de l'ozone dans l'atmosphère, est minime, par rapport à ces autres gaz.

Qu'est ce que la couche d'ozone ?
Comment s'est-elle formée ?



L'histoire de l'ozone et de l'ozonothérapie


(extrait du livre du Dr Pierre CORSON)
L'Ozone existe depuis que l'Oxygène est apparue sur le globe terrestre mais les hommes n'ont eu conscience de son existence que depuis moins de deux siècles et n'ont cherché à l'utiliser dans un but médical que depuis une centaine d'années seulement.


En 1972, les médecins allemands vont réussir à faire sortir l'Ozonothérapie de son purgatoire et de son oubli et « réimporter » en France en 1980 mais trop timidement.

En 1987, l'Ozonothérapie fait un bond en avant et la fabrication des appareillages sophistiqués de production d'Ozone à usage médical ... débute.

Son utilisation en médecine ?


L'ozone est indispensable à toutes les grandes fonctions organiques.

C'est est un activateur de l'oxygène, il est donc normal et logique de l'utiliser dans tous les cas où il est nécessaire et parfois indispensable d'améliorer l'oxygénation des tissus. Si l'on ajoute à ces propriétés fondamentales, le fait que l'ozone est un puissant anti-infectieux, un stimulant majeur des défenses immunitaires et un destructeur de toxiques, il n'est pas étonnant que l'ozone médical puisse être utilisé dans de nombreux cas et que ces indications soient larges.

Toute l'action de l'ozone découle du fait que c'est de l'oxygène actif, qui pénètre dans les cellules et leur rend leur pouvoir naturel, lorsqu'elles sont affaiblies par l'accumulation des déchets, (toxines et résidus d'anciens traitements médicamenteux).

Comment est-il administré ?


L'ozone médical n'est jamais utilisé par les voies respiratoires.

Les voies d'administration sont représentées par plusieurs types dont la principale est, sans conteste :

La voie sanguine, avec :

   . La grande autohémothérapie, encore appelée ozonation veineuse extra-corporelle, permettant de délivrer les plus grandes quantités d'ozone. C'est la technique la plus remarquable par la rapidité et la puissance de son action.
Environ 200 ml de sang sont prélevés dans un flacon, ozonisés puis réinjectés immédiatement au patient en circuit entièrement fermé.
   . La petite autohémothérapie, où du sang prélevé, avec une seringue, par voie veineuse, est ozonisé et réinjecté en intra-musculaire ou en intra-veineux.
   . L 'injection intra-veineuse directe qui est faite très lentement.

Les autres voies d'administration sont représentées par :

   . Les insufflations, dans les cavités naturelles, essentiellement rectum et vagin. Elles permettent d'apporter de très grandes masses d'ozone. Ce gaz, insufflé dans l'intestin se dissout instantanément, pour se fixer à l'hémoglobine dés qu'il est en contact avec les vaisseaux sanguins de la muqueuse du côlon. L'ozone rapidement diffusé dans tout l'organisme entraîne une immédiate et meilleure respiration cellulaire
   . Les injections sous-cutanées et les injections intra-musculaires, avec absorption rapide du mélange gazeux par les tissus.
   . Les bains d'ozone, concernant le traitement de lésions de la peau, à l'aide de sacs étanches où circule le gaz.
   . Les injections intra-articulaires, comme stimulant de la repousse du cartilage dans les arthroses.
   . L'huile ozonisée, pour des applications locales.
   . L'eau ozonisée, surtout utilisée en stomatologie.

Quelles propriétés ?

Il exerce une activité de relance du métabolisme cellulaire, qui explique l'effet de revitalisation associé.

En basses concentrations, l'ozone :
   . favorise la circulation sanguine
   . stimule le système immunitaire
   . induit une régénération tissulaire
   . exerce une action cicatrisante
   . accroît les multiplications cellulaires

En hautes concentrations, l'ozone :
   . s'avère anti-hémorragique
   . exerce une puissante action stérilisante (détruit bactéries, virus, levures et parasites)
   . freine les réactions immunitaires indésirables
   . bloque les multiplications cellulaires tumorales

L'ozone pénètre dans les cellules, partout où il y à un manque d'oxygène, et ainsi améliore la respiration de toutes les cellules de notre corps.

Quelles indications ?


Les indications découlent des propriétés.

Il n'est pas faux d'affirmer que l'ozone sert partout, là ou manque l'oxygène, ce qui peut donner une idée de ses énormes potentialités.
Quelle que soit l'indication retenue, on observe constamment une amélioration de l'état général avec un effet de régénération et de tonification. C'est pourquoi la cure de revitalisation demeure une des indications prioritaires de l'ozonothérapie.


Le traitement par l'ozone médical, permet de retarder l'apparition d'un grand nombre de troubles de santé, en rendant au corps, ses capacités naturelles de lutte et d'auto régulation.

Il n'existe pas de contre-indications ...

(connues à ce jour)

A la pratique de l'ozone médical en pathologie courante et il n'y a pas d'incompatibilité avec d'autres méthodes thérapeutiques.
Les effets secondaires ne sont que bénéfiques. Il n'y a pas de risque d'accoutumance, même administré régulièrement ,l'ozone ne suscite aucune dépendance vraie.

Laissons la conclusion au Docteur P. CORSON :

«L'ozonothérapie, n'est pas une médication comme les autres. Ce n'est pas un gadget ni une méthode miracle de plus dans l'arsenal des moyens thérapeutiques.
La variété de ces indications, la régularité de son efficacité et l'absence totale d'effets secondaires la font se situer en dehors et probablement au dessus de toutes les autres possibilités dont l'homme dispose pour agir sur sa santé en guérissant ses maux et mieux en essayant de les prévenir, ce qui est presque toujours possible quand les causes sont connues.»
Et n'oubliez pas ...

La Respiration,
c’est la vie !!