Historique de l'irrigation

3 000 ans avant J.C. les égyptiens témoignent des premiers lavements dans le papyrus Ebers.

Hippocrate (460-377 avant J.C.) décrit la manière de faire des lavages du côlon et indique quels sortes de plantes y rajouter en fonction des types de pathologie.
Au Moyen âge , la cigogne est devenue le symbole de la médecine, (car elle se fait des lavements) symbole qui se retrouve au fronton des anciens hôpitaux.

Au début du XXe siècle ,en Allemagne, le premier appareil d'irrigation du côlon est installé. Dans les années 1930, à l'hôpital Beaujon , un appareil est utilisé dans les services de gastro entérologie , mais cet hôpital est détruit pendant la guerre , et l'irrigation du côlon tombe dans les oubliettes…

Qu’est ce que l’irrigation du côlon ?


C'est une sorte de grand lavement... version moderne.

Une canule stérile à usage unique est introduite dans le rectum pour acheminer de l'eau à température (de 37° environ).

Cette canule est reliée à une machine (aux normes de sécurité CE et ISO) qui ajuste :
- température,
- pression,
- débit d'eau utilisé.

Lors du déroulement de la séance, des massages doux sont effectués. Ils sont impératifs afin de décoller les matières incrustées et ainsi faciliter leur élimination.

Déroulement d'une séance


Votre premier rendez-vous commence par un entretien minutieux sur vos antécédents médicaux et chirurgicaux, il est indispensable de bien nous connaitre avant ce soin.

Après être allée aux toilettes, la personne s'allonge sur une table, recouverte d'une serviette, la canule, stérile et à usage unique, lubrifiée par une pommade, est introduite dans le rectum.

La séance commence pour une durée moyenne de 40 minutes pour la première fois, ce temps pouvant aller jusqu'à une heure lors des séances suivantes.

A la fin de la séance, la personne finit tranquillement d'évacuer aux toilettes.

Une boisson chaude (le plus souvent infusion de romarin vous est proposée).

Vous pouvez reprendre vos occupations. Evitez un sport violent et intensif juste après un soin d’irrigation du côlon.

Il est recommandé d’éviter de manger viandes et crudités, boire un alcool fort, les 48 h qui suivent le soin. Un repas léger est préférable.

Pourquoi faire une irrigation du côlon ?


"La mort commence dans le côlon..." dit un proverbe bien connu. C'est dire s'il est important de prendre soin de son côlon, c'est-à-dire, en particulier, de le maintenir propre.

"Un intestin insuffisamment débarrassé est la source de tous les états de malaise, de maladie et d'engourdissement mental. L'état d'infection intestinale est cause des maladies et de troubles cérébraux et génitaux nombreux. Il n'est point d'organe, de partie de l'économie humaine, qui soient à l'abri des méfaits de la constipation. Les maux engendrés par les stagnations intestinales sont variés à l'infini. Ils se manifestent différemment selon le tempérament individuel, la résistance organique et la nature des erreurs commises."
- Dr Otto Hanish. -

Selon Irons, physiologiste américain, 90% des êtres humains sont atteints de troubles du transit.

« Leur côlon n'est plus un organe d'élimination mais une fosse septique stagnante. »

Le seul endroit où l'on peut voir un côlon normal aujourd'hui, c'est dans un livre d'anatomie.

Toujours d'après Irons, même les personnes qui vont à la selle tous les jours ont un côlon obstrué par des matières fécales durcies et incrustées tout au long des parois.

L'état de notre système d'élimination est vraisemblablement le facteur le plus déterminant pour la qualité de nos assimilations.


Pour Irons, c'est grâce à la propreté du côlon qu'il est possible de rajeunir.

80 à 90% de notre immunité vient de notre côlon, d'où l'importance d'un gros intestin en bon état de fonctionnement.

Pour se nourrir de pensées positives, il faut d'abord rejeter les pensées négatives, les déchets émotionnels qui polluent notre psychisme.

Il en est de même pour notre corps. Il convient de bien le nettoyer avant de le remplir. Si vous avez un verre rempli d'eau sale, il faut le vider pour y placer l'eau pure.

Pourquoi en nettoyant le côlon,
on détoxine tout l’organisme ?


Un côlon encrassé est un côlon non efficace d'où un organisme intoxiqué.

Organisme intoxiqué = Pathologies diverses

Pour mieux comprendre, petit rappel de notre anatomie et physiologie.

En nettoyant l'intestin, on réduit le nombre de toxines et toxiques épurées par le foie, lui facilitant son travail par ailleurs ,et ainsi , diminuer le nombre de pathologies, même à distance de l'intestin .

Bénéfices de l'irrigation du côlon


Résoudre l'état d'encombrement du côlon.
Cette désincrustation permet une absorption plus intense des nutriments à travers la paroi et limite la fuite de toxines par voie veineuse et lymphatique.

Décompresser et désengorger les organes limitrophes
(foie, vésicule biliaire, pancréas, organes génitaux) par élimination des stases fécales.

Rééquilibrer la flore intestinale
Par évacuation des surcharges de toxines et de bactéries.

Stimuler le dynamisme intestinal
Par l'action mécanique et thermique de l'eau. Le péristaltisme s'améliore ainsi que le tonus musculaire en cas de côlon atone.

Moduler l'immunité naturelle
En libérant les ganglions lymphatiques et restaurant l'étanchéité de la paroi intestinale.

Stimuler par action réflexe
Les zones de projection du corps sur le côlon.

Grâce à l'irrigation du côlon, cet organe retrouve son fonctionnement optimal, et par conséquence, améliore la santé globale de l'individu.

Pratiqué régulièrement, ce soin est un atout incontestable d'un maintien en bonne santé.

Bien sur il ne règle pas tous les problèmes à lui seul, et il doit être intégré, dans une démarche de vie alliant alimentation saine, activité physique, bon climat émotionnel autant que possible...

La flore intestinale

Et la flore intestinale ???

Beaucoup de gens se posent cette question inquiétante…
« ma flore intestinale va t-elle être détruite par une irrigation du côlon ?»

Bien sur que non, au contraire cela lui fait le plus grand bien.
Le fait de nettoyer son intestin, de le libérer de tous ces (vieux) déchets permet :
. Une régénération de la muqueuse
. Le renouvellement de la flore intestinale, en la débarrassant des bactéries indésirables lui redonne une microflore de meilleure qualité.
La flore saprophyte (bonnes bactéries) se régénère en quelques heures après, une irrigation du côlon.

Il faut savoir qu'une prise d'antibiotique détruit la flore intestinale pour six mois, en dehors de toute prise de produit pour régénérer cette flore... !!!

La flore intestinale représente 1014 bactéries. C'est à dire 10 fois plus qu'il y a de cellules dans notre propre organisme…
Elle représente un poids de deux kilos environ, ces bactéries constituent la moitié de la masse fécale... !!!!

500 espèces bactériennes différentes appartiennent à 90 « familles »différentes . Le patrimoine génétique de cette flore représente 10 fois le notre, 400 000 gènes différents

C'est notre véritable « carte d'identité »


En savoir plus sur la flore intestinale

Intestin premier cerveau du corps ?


Rudolf Steiner écrivait au début du siècle : " la plus haute activité spirituelle est liée à la perfection du cerveau qui est liée à la perfection de l'activité du gros intestin ".

Voici tout un programme !


Le colon, réservoir de nos émotions des plus récentes aux plus anciennes.

Nous gardons tout dans notre ventre au sens propre , comme au sens figuré , c'est le réceptacle de nos émotions, les peines les tristesses, les déceptions, les non dit « bouffent » le ventre, tout comme quelquefois et pour certains les joies, et plaisir.

Comme je garde des idées inutiles dans ma tête:
  - je garde des déchets dans mon intestin,
  - je ne sais pas supprimer ce qui me gêne,
  - je m'accroche à certaines choses,
  - je refoule ma spontanéité, mes émotions,
  - je refuse d'abandonner ce qui est terminé,
  - je refuse de regarder l'avenir.

Mes intestins symbolisent le fait de laisser circuler les évènements dans ma vie. En médecine chinoise le méridien d'acupuncture correspondant au gros intestin est appelé le «ministre des transports». Il doit transporter et évacuer dans tous les sens du terme, les déchets, aussi bien alimentaires qu'émotionnels… !

Le fait de nettoyer les intestins, permet de nous débarrasser de ces «émotions encombrantes» ce qui est une aide fort utile dans toutes les démarches psychothérapeutiques.

N'oublions pas que l'intestin c'est aussi 200 millions de neurones, les même cellules nerveuses que dans notre cerveau….. A l'heure actuelle, les recherches et études publiées n'en sont qu'au balbutiement, cependant, elles avancent à grand pas.

Bon nombre de gastro-entérologues « soignent » les côlons irritables avec l'arsenal thérapeutique le plus souvent réservé à la neurologie… d’où l’apparition de la « gastro-neuro-entérologie ».

Grâce à l'irrigation du côlon, cet organe retrouve son fonctionnement optimal , et en conséquence, la santé globale de l'individu en est améliorée.

Pratiquer régulièrement, ce soin est un atout incontestable d'un maintien en bonne santé.

L'irrigation du côlon ne règle pas tous les problèmes, ce soin doit être intégré, dans une démarche de vie. alliant alimentation saine , activité physique, et bon climat émotionnel autant que possible ...

Laissons le mot de la fin au Docteur Edward BACH qui disait lors d'une conférence en février 1931 :

" la santé est là lorsqu'une parfaite harmonie règne entre l'âme, l'esprit et le corps, et cette harmonie doit être obtenue pour que la guérison puisse intervenir ".

Et si l'irrigation du côlon était une clef du trousseau de notre réussite pour parvenir à cette harmonie …

Préparation à la séance.

Les 48h précédents éviter tout repas copieux.

La veille de votre rendez-vous : il est préférable de consommer des repas légers et surtout d'éviter de manger de la viande (surtout viande rouge), éviter de manger trop de crudités (salade, fruits crus ou légumes crus). Cela pourrait bien entraîner gaz et ballonnements.
Vous pouvez prévoir riz, pâtes, légumes cuits vapeur assaisonner d'huile d'olive et d'huile de colza première pression à froid.

Le jour de votre rendez-vous, vous devez être à jeun de tout aliment solide. Prenez thé, tisane à volonté. Si votre rendez-vous est fixé pour l'après-midi, après 14h et qu'il vous est difficile de rester à jeun, vous pouvez, 4 heures avant l'heure fixée de votre irrigation du côlon manger du riz nature et compote de fruits.

Pour notre première rencontre, prévoyez deux heures de consultation.

Enfin, n'oubliez pas de confirmer notre rendez-vous 48 h ouvrables avant la date fixée. C’est un geste de votre part que nous apprécions. Merci.

Les rendez-vous du lundi, par exemple doivent être confirmés le jeudi, même sur répondeur téléphonique.